Entreprise ou association ?

30 octobre 2014 by in category Questions ? with 0 and 2

Pour être légal, le créateur de Citizen TAG est déclaré comme entrepreneur indépendant

 

La question mérite d’être posée, car nous vendons des produits (=capitaliste ?) en faveur d’associations à but non-lucratif et de causes citoyennes (=bénévolat ?). Nous comprenons bien vos doutes et vos craintes quand à notre positionnement face à nos idées et à notre structure, et c’est ce qui nous amène aussi le plus de critique de la part du public.

 

Nicolas Maurel, créateur de Citizen TAG, est un auto-entrepreneur

 

Nous ne pouvons simplement pas être une association à but non-lucratif de manière officielle car nous vendons des produits, nous avons donc un chiffre d’affaire.  De ce fait, pour ne pas être illégal et poursuivis en justice, nous sommes dans l’obligation de nous déclaré aux impôts.

Étant jeune et débutant dans le monde du travail, avec donc aucun fond de départ, Nicolas Maurel n’a aucun moyen de créer une S.A (société anonyme) ou une entreprise telle que nous la connaissons habituellement. Pour justifier ses ventes et donc son chiffre d’affaire sans avoir à financer une création d’entreprise au préalable, il s’est déclaré comme auto-entrepreneur, en tant que infographiste indépendant (n° de SIRET : 79375616400018).

Cela n’empêche en aucun cas de réaliser du travail bénévole à but non-lucratif (ce que l’on fait pour les téléchargements de visuels gratuits et d’autres projets), mais cela permet surtout d’avoir le droit de vendre des produits à quiconque, de manière libre et officielle.

 

Nous ne faisons pas du profit sur les causes humanitaires

 

Alors tout d’abord, sachez que nous ne cherchons en aucun cas à faire du profit sur des causes humanitaires et citoyennes. Nous essayons au contraire d’offrir la possibilité au plus grand nombre de bénéficier d’images de qualité professionnelle gratuitement (avec le téléchargement gratuit, ce qui inclus le rejet des droits d’auteur de l’artiste sur ses œuvres, donc aucun moyen d’en tirer des bénéfices) ou à moindre coût (avec des marges les plus minimes possibles appliquées sur nos produits vendus).

Il faut simplement comprendre que pour avoir les moyens de continuer ce projet, nous avons tout de même besoin d’une petite marge sur nos ventes (pour pouvoir payer le site internet et son hébergement, les renvois de produits qui ont été égarés par la Poste, mais aussi le temps passé à l’emballage et à l’expédition des paquets, qui n’est pas négligeable), sinon nous fermerions les portes très rapidement. Donc nous n’essayons pas de faire du profit avec ce projet, mais de rentrer assez d’argent pour pouvoir le faire vivre, le faire progresser vers toujours plus de gratuité et de liberté.

 

Nous ne mettons pas de publicité sur notre site internet

 

Parce que cela est bien sûr contraire à nos valeurs, et parce que nous voulons garder le plus d’indépendance possible, nous avons décidé de ne pas tirer de revenus publicitaires en laissant simplement notre site internet vierge, hors de toute pollution visuelle. C’est un choix, que nous devons assumer en trouvant un revenu ailleurs (uniquement sur les marges de nos produits en vente) afin de financer la mise en place et l’hébergement de notre site internet.

 

 

Add comment

Site internet créé par Nicolas Maurel